Découvrez Rabia Al-Adawiya, la première comédie musicale de danse orientale !

L’Institut du Monde Arabe et l’association Fleurs d’Oranger présentent : Rabia al-Adawiya
- Un spectacle présenté avec le soutien de la Fondation Beaumarchais -

 

L’histoire d’une femme mystique et pieuse est mise en scène pour la première fois en France.

Ce spectacle original, créé par Fatima-Zahra El Amrani, illustre par la danse et la comédie les moments les plus importants de la vie de Rabia al-Adawiya et les événements qui ont marqué son cheminement spirituel. De son adolescence insouciante à son amour inachevé, en passant par sa condition d’esclave et en finissant par sa rencontre avec l’amour divin.

Avec des costumes et des danses d’époque, ce spectacle nous fait basculer dans l’époque la plus riche et la plus glamour de l’histoire Arabo-musulman.

La poétesse Rabia al-Adawiya

Issue d’une tribu des Kaîs, en Irak, Rabia al-Adawiya serait née en l’an 95 de Hégire (713 après J-C); quatrième fille d’une famille très pauvre. Ancienne esclave affranchie qui renonça jusqu’au mariage pour ne se consacrer qu’à Dieu, elle aurait été danseuse, chanteuse et prostituée, devenue sainte.

Rabia al-Adawiya est une figure majeure de la spiritualité soufie. Son immense rayonnement lui valut la vénération de ses contemporains et les maigres écrits qu’il nous reste d’elle en font également l’un des premiers chantres de l’amour divin. Elle mourut à Bessora à l’âge de 90 ans et aurait été enterrée à Jérusalem, sur le mont des Oliviers. Sa tombe devient un lieu de pélerinage.
Rabia explore pendant quatre ans les sentiers de la vie mystique et la quête désintéressée de Dieu. Elle sera la première voix du soufisme. Ces ascètes des premières heures de l’Islma étaient à l’époque en marge de la société et apparaissent tels des envahisseurs pour le peuple.
Cette première mouvance spirituelle (catégorisée par certains Orientalistes comme une philosophie Bouddhiste au sein de l’Islma) a été rejetée et combattue par les pouvoirs religieux et intégristes.

Un film Egyptien raconte son histoire.

Aujourd’hui, l’histoire de Rabia est mise en scène pour la première fois en France et présentée à l’Institut du Monde Arabe le 19 Novembre 2011.

Images

  • imager

A propos

Infos pratiques
Le 19 Novembre 2011
à 20 h

A l’Institut du Monde Arabe
1 Rue des Fossés-Saint-Bernard
75005 Paris
Métro : Jussieu

Auditorium Rafik Hariri Tarif B
Réservation : 01 40 51 38 38