Lundi 18 septembre : Les centres de ressources politique de la ville de métropole et d’outre-mer, dévoilent leur portail internet présentant leurs actions sur l’ensemble du territoire

Alors que la politique de la ville acte ses 40 ans d’interventions et d’engagement, les centres de ressources politique de la ville décident de mettre en commun leurs sources, ressources et analyses, à travers un portait internet mis en ligne ce jour : www.reseau-crpv.fr

Ce portail se veut à la fois documentaire, permettant d’accéder aux ressources et aux productions des CRPV (centres de ressources politique de la ville) mais également très didactique pour permettre au plus grand nombre de découvrir des actions menées autour de la politique de la ville : éducation, santé, emploi, lutte contre les discriminations, développement économique, démocratie, citoyenneté…

 


Fruit d’un travail des 19 centres de ressources, coordonnés par leur association nationale Question de Ville en lien avec le Commissariat général à l’égalité des territoires, ce nouvel outil est conçu pour faciliter les recherches de toutes celles et ceux qui s’intéressent au développement des quartiers populaires.

 

 

 

 

Il présentera des éléments d’actualités, de ressources et documents sur de nombreux thèmes, les rendez-vous proposés par les CRPV et de nombreux projets conduits sur tout le territoire. Sobre et accessible, ce portail présente un large panel des actions menées afin d’accompagner les acteurs et usagers de la politique de la ville.

 


                     

 

Images

  • Capture d’écran 2017-09-18 à 03.44.36

A propos

Capture d’écran 2017-09-18 à 03.44.36Couvrant l’intégralité du territoire métropolitain et ultramarin, les 19 centres de ressources agissent depuis plus de 20 ans autour de différentes missions. Ils ont pour visée principale d’accompagner la qualification des acteurs du développement social et urbain, à commencer par les professionnels de la politique de la ville. Ils mettent à leur disposition des ressources (information, documentation, expérience…) et favorisent leurs échanges. Dans leurs missions, ils tiennent compte, d’une part, de l’évolution des politiques publiques et des transformations qu’elles induisent et, d’autre part, des réalités territoriales, c’est-à-dire des besoins identifiés sur le terrain et des systèmes d’acteurs locaux. À ce titre, ils constituent des observateurs privilégiés des dynamiques territoriales urbaines.