• Publié le dans / / / /

    Il a payé en 2012, en impôts la somme de 90 % de ses revenus. Sa décision a été confirmé par un redressement phénoménal d’ISF de 1 500 000 € pour 2 motifs : – les 6 petites sociétés annexes (120 salariés) qu’il a créées n’ont pas été classées outils de travail dans le calcul de l’ISF et… Lire la suite »

Page 1 sur 212