Posté le par dans Blog, Médias.

Presse mit Zeitungen

Lorsque vous compilez les différents articles de presse publiés après la diffusion de votre communiqué de presse, vous vous rendez compte que certains vous offre une meilleure visibilité que d’autres. Par exemple, le dossier technique ou l’interview sont quantitativement plus intéressants que la brève ou le filet.

Il est important, lors de l’analyse de vos retombées presse de pouvoir classifier les différentes sortes d’articles pour mesurer au mieux, tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif, le retour sur investissement de vos relations presse.

 

Donc, pour vous y aider,  voici une présentation des principaux types d’articles de presse :

La brève
D’environ 3-5 lignes, et sans titre, la brève est de l’information brute. Pas de titre, de préambule, d’interprétation ou de commentaire. En une phrase ou deux, l’essentiel est dit. La brève répond généralement aux questions Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Où ? Pourquoi ?

Parfois, le journaliste reprend le chapeau du communiqué de presse qui, normalement, si votre communiqué de presse a été rédigé dans les règles de l’art, répond lui aussi à ces mêmes questions. Alors, attention, soignez bien cette partie dans l’écriture de vos communiqués de presse.

 

Le filet
Le filet est un article court, de généralement une dizaine de lignes (un seul paragraphe) présentant une information dans ses grandes lignes. Son format laisse peu de place à l’analyse et le commentaire. Le filet est toujours titré.

 

La synthèse
C’est le type d’article de presse le plus souvent utilisé. L’exercice consiste à relater un événement ou tenir compte d’une situation en appuyant l’information principale de faits, d’arguments, de citations, d’analyse … Le volume d’une analyse dépend mais est constitué, généralement de plusieurs paragraphes, parfois sous-titrés.

 

L’analyse
Proche de la synthèse parce que ce type d’article part également d’un message autour d’un événement ou d’une situation, mais l’analyse laisse nettement plus de place à l’analyse du journaliste, les avis, commentaires, comparaisons, retours historiques, … L’analyse est le fruit de la démonstration, du raisonnement du journaliste. L’engagement du journaliste étant plus grand, le pouvoir de sensibilisation auprès du lecteur l’est également.

 

Le reportage
Le reportage est un texte narratif. Il décrit généralement un événement dont le « reporter » a été témoin et pendant lequel, il a noté différents éléments plutôt factuels qui serviront de base à son reportage. Chronologique ou pas, total ou partiel, le reportage est un exercice de neutralité. Un reportage n’est pas une enquête.

 

L’enquête
L’enquête est la forme d’article des journalistes d’investigation par excellence. L’enquête est un travail de démonstration et d’analyse. Il nécessite un travail de collecte documentaire, de comparaison, d’interview … au préalable, qui peut prendre quelques jours comme plusieurs mois d’étude. Par exemple, si un journaliste souhaite rédiger une enquête sur les différents modes de distribution dans le secteur de l’automobile, il va se renseigner et mener l’enquête sur tout un marché. Il va faire une large collecte d’information, notamment sur le web, trier, recroiser et vérifier ces informations, analyser les freins et les enjeux liés au secteur d’activité, contacter les principaux vendeurs ou revendeurs d’automobiles en concessions, par internet, … Le temps de mener l’enquête, le journaliste deviendra un expert dans le domaine étudier et rendra compte de son analyse et ses conclusions dans son article de presse : l’enquête. Ce type d’article étant plus long à rédiger, il est moins courant que l’analyse ou le reportage et fait souvent l’objet d’une annonce en couverture.

 

Le dossier
Le dossier, c’est un peu une « super enquête ». Comme l’enquête, le dossier porte sur un thème et répond à une problématique mais prend la forme d’une enfilade d’articles de tous genres (analyses, interviews, brèves d’informations pratiques ou techniques, …) participant à la pleine compréhension du sujet. Tous servent la démonstration :  thèse, antithèse, synthèse ou pour, contre, conclusion.

 

L’interview
Facile à reconnaître, l’interview est la retranscription d’un échange entre le journaliste et l’interviewé. C’est un échange clairement mené par le journaliste puisque c’est lui qui prépare les questions et c’est encore lui qui en rédigera les réponses.

 

Le portrait
Le portrait est entre l’analyse et l’interview. Le portrait permet est un focus sur une personnalité que le journaliste souhaite présenter en profondeur. Souvent, dans l’exercice du portrait, le journaliste introduit et commente les citations du sujet. Il nécessite, de la part du journaliste, une étude et un ou plusieurs échanges avec la personnalité à qui est consacré le portrait.

Vous aussi, donnez votre avis !