Posté le par dans Bien communiquer, Blog, Conseils, Médias, Métiers, Relations presse.

Aidealaredaction

Il existe 5 façons de se constituer une base de données journalistes :

 

1. Par vous-même, en vous rendant dans un kiosque à journaux et en achetant les magazines qui concernant vos clients. Pas nécessairement vous mais bien vos clients.
N’hésitez pas à vous rendre dans plusieurs kiosques pour bénéficier d’une plus grande diversité.
N’oubliez pas que de nombreux supports presse propose la vente de leurs parutions au numéro via leur site Internet.
Ensuite, pour chaque magazine, recherchez l’ours. Vous y trouverez les coordonnées de quelques collaborateurs de la rédaction dont au moins celui du rédacteur en chef. Tous les supports de presse écrite ont un ours.

Qu’est-ce qu’un ours ? Généralement sous la forme d’un encadré en début de publication, l’ours est l’endroit où sont indiqués les noms et fonctions des collaborateurs (rédaction, services commerciaux et administratifs) et de l’imprimeur.

Si l’ours n’indique pas les coordonnées du journaliste que vous souhaitez contacter, contactez d’autres services qui vous renseigneront. C’est un peu chronophage et certes, un peu limité mais votre fichier presse sera alors parfaitement qualifié.

Exemple d’ours – journal d’information gratuit (Presse écrite), animalinfos.fr

 

Entre nous, il est parfois aussi possible d’en déduire son adresse mail, en supposant que toutes les adresses mail de la rédaction sont prévus sous le même format.
Par exemple, pour notre agence, toutes les adresses de nos collaborateurs sous sous le format suivant : (initiale du prénom).(nom de famille complet)@agence-presstissimo.com.

Enfin, lorsque vous constituez une base de données journalistes, n’oubliez pas que 4 critères sont essentiels :
- le domaine du journaliste : indiquez le plus précisément possible de quoi ils traitent, quelles sont les rubriques qu’ils ont en charge.
- la fonction du journaliste : Rédacteur en chef ou de publication, journaliste ou pigiste … Attention, les professions changent en fonction du média. Par exemple, vous travaillerez avec des journalistes, pigistes pour la presse écrite, des chroniqueurs pour la télévision, ou des rédacteurs, blogueurs pour le web.
- la famille de presse à laquelle appartient le média : précisez de quoi il traite principalement. Ex: De tourisme mais aussi d’œnologie.
- le type de lectorat : à destination du grand public, des professionnels …

Budget moyen estimé : de 50 à 100€

 

2. En achetant le MadiaSIG. Le MediaSIG, c’est l’annuaire de référence de la presse et de la communication. Cet annuaire rassemble les coordonnées indispensables pour faciliter vos contacts avec les médias et les acteurs de la communication gouvernementale et administrative. Il recense plus de 8000 contacts parmi la presse écrite, audiovisuelle et Internet.
Cela évite d’acheter les médias en kiosque mais il faudra sans doute le compléter en fonction de votre secteur d’activité et de vos besoins car les adresses sont souvent généralistes. Il vous faudra alors compléter votre fichier presse personnel des coordonnées directes du ou des journalistes(s) en charge de votre secteur.

L’ouvrage est mis à jour chaque année. Il vous en coûtera environ 45€ en le commandant auprès de la Documentation française.

 

3. En passant par une agence de vente de bases de données. Il en existe bon nombre sur Internet et  plus ou moins spécialisées dans certains secteurs d’activité. Une simple recherche sur Internet devrait vous permettre de sélectionner quelques prestataires.

Leur diversité étant très importante, les coûts sont très variables.

 

4. En louant une base de données en ligne. Vous avez alors accès à une très importante liste de contacts presse (voire quasi-echaustive) et aurez ensuite la possibilité de sélectionner les journalistes de votre secteur par famille de presse ou rubrique rédactionnelle, par exemple. Il existe 3 prestataires principaux : Datapresse, Hors-Antenne et l’Argus de la presse. Ces prestataires vous permettent de bénéficier de mises à jour automatiques.


En plus de l’accès à une important fichier de contacts presse en France, tous secteurs confondus, il vous sera parfois de compléter ce services par diverses options comme par exemple, un plate-forme de diffusion de vos communiqués de presse intégrée, l’accès à un fichier spécifique complémentaire (journalistes de la presse étrangère, journalistes TV, …).

Les services de base commencent généralement autour de 850 – 900 €.

 

5. En déléguant la diffusion de votre communiqué de presse à une agence de relations presse disposant déjà d’un accès complet à ces base de données en ligne. L’agence de relations presse est seule autorisée à accéder à la base de données puisqu’il s’agit de son outil de travail mais le coût de la mise à disposition est alors partagé entre tous les clients de l’agence.
Ce peut donc être un véritable bon plan.

Coût pour la diffusion d’un communiqué de presse via une agence de relations presse en traditionnelle : Environ 2000 – 3000 € pour 1 mois d’accompagnement.

Mais il vous en coûtera entre 100 et 300€ en moyenne pour la diffusion de votre communiqué de presse par une agence de relations presse en ligne (à partir de 119€ TTC et jusqu’à 199€ via Presstissimo).


Presstissimo est une agence de relations presse en ligne qui a pour vocation à démocratiser les relations presse. Renseignez-vous et contactez-nous maintenant !

 

 

 

Vous aussi, donnez votre avis !